Judy Watson Napangardi, doyenne toujours active.

Publié le par Wanampi

Judy Watson Napangardi
Judy Watson Napangardi

Judy Watson Napangardi est un petit bout de femme d'une énergie incroyable que l'on retrouve dans son œuvre, toute entière dédiée à son site spirituel, Mina Mina, ensemble de lacs salés et lieu d'une extrême importance pour son peuple, les Warlpiri.

La couleur, intense et crue, jaillit comme la vie jaillit à Mina mina dans le Temps du rêve. Son style – le point traîné – rappelle le pas de danse des géantes ancestrales qui y créèrent la vie sous la forme de cette plante curieuse, une liane nommée Ngalypi (petit serpent) dont ces femmes se parèrent.

Le journaliste Sasha Grishin dans le Sunday Times de Canberra (16 Décembre 2007), a écrit au sujet de Judy Watson :" Il y a quelque chose de fondamentalement naturel dans la manière dont elle peint, c'est presque comme le tricot, mais avec une confiance suprême et la capacité de cartographier ( son site) précisément, à chaque coup de pinceau".

Judy née vers 1935, est l'une des plus âgées parmi les peintres actifs. Son oeuvre figure dans toutes les collections nationales australiennes, au musée d'Utrech et dans de nombreuses collections privées. Elle est l'objet de plusieurs publications.

Judy Watson Napangardi, doyenne toujours active.
Judy Watson Napangardi, doyenne toujours active.
Judy Watson Napangardi, doyenne toujours active.

Commenter cet article