Vente étonnante pour une ébauche de Naata Nungurrayi, chez Menzies auction, à Melbourne

Publié le par Wanampi

Naata Nungurrayi

Naata Nungurrayi

Naata Nugurrayi
Naata Nugurrayi

La toile, immense (183.0 x 245 cm), est l'une des dernières réalisées par Naata. Elle ne comporte que le fond rouge et le motif.

Naata était née vers 1930, elle avait été élevée dans la tradition du désert et n'avait rencontré la culture occidentale que dans les années 60. elle était la sœur de Nancy Ross Nungurrayi, disparue en 2010, de George Tjungurrayi Hairbrush, et la mère de Kenny Williams Tjampinjimpa et de Tituan Ross, tous, comme elle-même, artistes de renom.

On remarque, en Australie, un intérêt croissant pour les œuvres épurées, sans remplissage, parfois sur papier, qui restituent les motifs ancestraux dans leur pureté.

L'oeuvre avait été produite à l'atelier Yanda d'Alice Springs, et c'est lui-même qui l'a mise en vente. Les toiles de Naata Nungurrayi sont habituellement très colorées, les rouges et orangés dominant, mais aussi le rose acide. A la fin de sa vie Naata ne pouvait plus effectuer ce travail et se contentait du motif sacré, le kuruwarri.

Naata était née vers 1930, elle avait été élevée dans la tradition du désert et n'avait rencontré la culture occidentale que dans les années 60. elle était la sœur de Nancy Ross Nungurrayi, disparue en 2010, de George Tjungurrayi Hairbrush, et la mère de Kenny Williams Tjampinjimpa et de Tituan Ross, tous, comme elle-même, artistes de renom.

C'est sans doute la reconnaissance d'un savoir immémorial disparu avec elle en 2015 et la valeur anthropologique de ce dessin qui a motivé un acquéreur à l'acheter au prix de 80 000 dollars.

Publié dans ART D'AUSTRALIE

Commenter cet article