Un "Senior Law man" : Witjiti George

Publié le par Wanampi

Witjiti GeorgeComme beaucoup de peintres aborigènes, Witjiti ne consentit à peindre sur toile les motifs de son dreaming qu'assez tard dans sa vie. Un degré d'initiation suffisant étant considéré comme la condition première pour produire des œuvres destinées au profane sans trahir les secrets de la connaissance sacrée.

Witjiti est né vers 1935, près de Mulga Bore, sur les terres des tribus APY (Anangu Pitjantjatjara / Yankunytjatjara), situées autour d’Ayers Rock (Uluru). C'est un ancien respecté détenteur d'une vaste connaissance spirituelle. Il est de groupe langage Pitjantjatjarra,

Alors qu'il était enfant, sa famille, nomade, poussée par la sécheresse et le manque de nourriture, se rapprocha de la ligne de chemin de fer créée par les Blancs, et s'installa à proximité d'établissements de colons ou de congrégations religieuses.
Il fréquenta l'école à Oodnadatta comme tjitji, ce qui désigne, pour les Aborigènes, un petit garçon de sept ou huit ans. Puis, la famille, restée semi-nomade, déménagea à Ernabella, puis à Mimili, Kenmore et Fregon, des communautés aborigènes de la région. Adolescent, Witjiti connut les rituels d’entrée dans l’âge d’homme dans la tradition du désert.

A Fregon, il travailla avec le bétail, comme stockman (Cow-boy), ce qui fut le destin de nombre d'Aborigènes. Puis il épousa, selon les règles ancestrales, Tjangili, une femme venue de Mont Ebeneza., dont il eut trois enfants.

Aujourd'hui, Witjiti vit et peint à Fregon. C'est un homme affable et communicatif qui a plaisir à parler de sa peinture.

Œuvre

Witjiti ne commença à peindre qu'en 2007 pour Kaltjiti Art, l'Art Center de Fregon, mettant à profit sa connaissance de grand initié. Depuis 2007, il est régulièrement présent dans les expositions.

Son dreaming (identité clanique) se situe dans le pays de sa mère, Piltati, dans les Mann Ranges, où se rencontrent plusieurs mythes importants du désert : entre autres, celui des deux Serpents (les deux hommes initiés) et celui des sept sœurs Pléiades, les géantes ancestrales devenues étoiles .

Witjiti est recherché des collectionneurs en tant que Senior Law man, né au désert, précieux témoin d'une époque révolue, celle des hommes de grande connaissance.

Grandes collections

Art Gallery of New South Wales, Australia
Artbank, Sydney Australia

Witjiti George, Piltati, Wanampi tjukurpa (Piltati, histoire des serpents), 198X198 cm. Kaltjiti Arts, Fregon, South Australia.

« Cela m'a pris toute l'année pour peindre cette toile. C'est l'histoire du pays de ma mère, Piltati, qui se trouve à l'ouest d'Amata. C'est l'histoire de deux frères serpents d'eau. Le plus jeune, à gauche, cherche une femme, il ne pense qu’à cela. L'aîné, qui est un sage, lui dit : Tu es trop jeune, tu dois attendre, il n'y a pas que ça dans la vie !... Mais le jeune est trop impatient. Ils se rendent donc au campement, mais les femmes ne sont pas là, elles sont parties chasser très loin et n'ont rien laissé à manger... Alors, ils décident de leur jeter un sort...»

Les cercles concentriques représentent le point d'eau de Piltati et les sites de campement. Les itinéraires suivis par les deux frères ou par les femmes, sont représentés par les lignes qui connectent de petits cercles. Les lignes renforcées de demi-cercles de chaque côté sont les trous du gibier ou ses allées et venues.

 

Publié dans ART D'AUSTRALIE

Commenter cet article