Yalti et Lydia, dans la pure tradition des couleurs de terre

Publié le par Wanampi

Yalti Napangati,  Kungkas tjukurpa, 120x91

Yalti Napangati, Kungkas tjukurpa, 120x91

Yalti Napangati est née vers 1969 alors que sa famille était encore nomade dans la région du lac Mackay et ne connaissait pas la civilisation occidentale. Cette petite tribu, qu’on appela alors le « Groupe des neuf » ne sortit du désert qu’en 1984. Yalti était alors une très jeune femme. Parce que la tribu était presque éteinte, elle avait dû transgresser les règles de mariage et épouser son cousin Warlimpirrnga Tjapaljarri.

Lorsque le groupe fut installé dans la lointaine communauté pintupi de Kiwirrkurra, Warlimpirrnga se mit à peindre et devint l’un des peintres les plus en vue de la tradition du désert « Papunya Tula Artists ».

Yalti commença à peindre à son tour en 1996 avec un groupe de femmes pour Papunya Tula Artists. Elle vit toujours à Kiwirrkura ainsi que son époux Warlimpirrnga, ils ont quatre enfants, dont Lydia (peinture ci-dessous)

Sa peinture est centrée sur sa région d’origine, les sites sacrés et les pistes chantées qu’elle parcourut dans son enfance. La région du lac Mackay est très riche sur le plan des mythes. Les ancêtres Tingari y fondèrent la loi de vie en société et les coutumes qui régissent le quotidien des Aborigènes.

Yalti expose régulièrement dans les grandes galeries australiennes

L’oeuvre « Kungka tjukurpa » (Histoire des femmes sages) parle du voyage que firent les géantes ancestrales mythiques vers le lac Mackay. Elle montre dans un désordre propre au chant qui l’accompagne : les femmes (symboles en U), les fruits qu’elles mirent sur la terre pour leurs descendantes ( symboles en 0, dont les kampurrarpas, tomates sauvages dont on fait des galettes), les sites sacrés qu’elles créèrent (cercles concentriques), des éléments du relief (lits de rivière, collines, sites de campement) des pistes chantées (connections entre les sites). Les couleurs de terre respectent les tonalités des peintures traditionnelles que les femmes tracent sur le sol ou sur leur corps.

Lydia Young Nakamarra est la fille de Yalti. Leurs styles sont proches,  83x76 cm. Leurs toiles racontent la vie des femmes dans le désert.

Lydia Young Nakamarra est la fille de Yalti. Leurs styles sont proches, 83x76 cm. Leurs toiles racontent la vie des femmes dans le désert.

Publié dans ART D'AUSTRALIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article