Napurla Scobie... Bande dessinée ?

Publié le par Wanampi

Napurla Scobie, women ceremony, 91x76 cm, aborigène
Napurla Scobie, women ceremony, 91x76 cm

Je ne saurais vous conter dans le détail cette histoire intitulée Women ceremony magic love, et représentée ici en plusieurs plans, à la manière dont les femmes aborigènes aiment à raconter dans le sable en traçant successivement les motifs de l'action.

Mais sachez qu'il s'agit d'un rituel autour d'une racine (bush potato) connue pour renforcer la féminité. Les femmes se rendent dans un site sacré où s'est tenue, dans le temps du rêve une histoire de séduction (Elles sont nombreuses, ces histoires et comme dans la chanson, finissent mal, en général).

 

Narpula Scobie Napurrula est du groupe / Langage pintupi. Elle est est née vers 1950 près de Haasts Bluff et a grandi à Papunya en Australie centrale. Son frère aîné, Turkey Tolson Tjupurrula (décédé) et son mari, Johnny Scobie Tjapanangka (décédé) étaient également des artistes et ont grandement influencé le travail de Narpula.

Narpula a aidé son mari pendant de nombreuses années en peignant le détail du fond de ses œuvres. Elle peint ses propres motifs de manière indépendante depuis les années 1980. Lorsque Narpula a commencé à peindre pour Papunya Tula artists, la coopérative crée en 1971, elle était l'une des premières et rares femmes à l'époque à le faire.

Elle réside aujourd'hui à Mt Liebig. Elle a sa place dans les grandes collections australiennes :

· Australian Museum, Sydney

· South Australian Museum, Adelaide

· Holmes a Court Collections, Perth

· Art Gallery of South Australia, Adelaide

· Queensland Art Gallery, Brisbane

· Artbank, Sydney

· Flinders Art Museum, Adelaide

· Kelton Collection, USA



 

Publié dans ART D'AUSTRALIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article