THERESA CAMPBELL NANGALA, peintre pintupi

Publié le par Wanampi

Peinture aborigène
Theresa Campbell Nangala, Tjiturrulpa, 137x121 cm

Cette œuvre et 34 autres sont actuellement exposées à la galerie de l'Espace Candide à Ferney-Voltaire (Ain).

On peut reconnaître dans le grand cercle sacré le site de Titjurrulpa ou jaillit une source abondante et où fut créé le feu.  Sur lui convergent quatre pistes chantées. Les lignes parallèles figurent en même temps le relief de longues dunes caractéristiques du désert central. Les ressources végétales produites par cette eau miraculeuse sont abondantes et montrées sous forme de petits cercles. 

En raison de la nature sacrée de l'histoire des Tingari, ce peuple mystérieux du Temps du Rêve, qui venait de la mer et donna aux Pintupi leurs valeurs, coutumes et lois, beaucoup de choses restent secrètes pour les non-initiés.

Biographie

Groupe / langage : Pintupi

Née en 1985

Theresa Campbell Nangala vit à Kiwirrkurra, une communauté située en Australie occidentale à 700 km à l'ouest d'Alice Springs.

Elle a été initiée à la peinture par sa mère, Bambatu Napangardi, une artiste bien établie.

Bambatu a appris à sa fille à peindre son dreaming et elles collaborent fréquemment sur de grandes toiles.

Bambatu est veuve de Dinni Campbell Tjampitjinpa, le père de Theresa, également un artiste important du mouvement artistique né dans le désert au début des années 1970.

 

Theresa peint l'histoire des ancêtres Tingari.

Les Pintupi croient que les ancêtres Tingari ont tout créé en marchant et en chantant - le chant devenant matière - le pays, la flore et la faune.

Ils ont également créé la loi par laquelle vivent les Pintupi. Les œuvres d'art de Thérèse représentent les sites où les Tingari campaient alors qu'ils créaient le pays, ici le site sacré de Titjurrulpa, une réserve d'eau de première importance pour les tribus nomades.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article