Mitjili Napurrula, le versant féminin du "Rêve"

Publié le par wanampi

mitj-copie-1.JPGUlwalki:
Watiya Tjuta
(des arbres)

155 x 97
vendu


















Mitjili a hérité du "Dreaming" paternel (la fabrication des flèches), elle représente donc le versant féminin de l'activité, à savoir l'arbre qui procure le bois des flèches. Elle célèbre ici Ulwalki, le lieu où poussent ces arbres.

Les plantes, qu'elles soient utilitaires, alimentaires ou médicinales sont l'une des prérogatives féminines. Elles en ont une grande connaissance et la haute main sur leur collecte, domaine interdit aux hommes.

On voit dans cette toile comment est traitée différemment le même "Rêve" selon que l'auteur en est un homme ou une femme. C'est là un belle illustration de la bi polarité des mondes féminin et masculin qui n'est jamais pensée en terme de prise de pouvoir d'un sexe sur l'autre ou d'exclusion, mais en terme d'une altérité nécessaire et complémentaire, il en va de l'équilibre de la société. C'est pourquoi les secrets et les prérogatives de l'un et l'autre sexe doivent être scrupuleusement respectés. 

Mitjili est la fille du célèbre Turkey Tolson, l'un des fondateurs du mouvement de Papunya Tula. Sa mère, Yjunkayi Napaljarri était, quand à elle, l'une des participantes au ‘Minyma Tjukurrpa Project’ ( Femmes du Rêve), travail collectif des peintres femmes les plus importantes de Kintore.

Publié dans ART D'AUSTRALIE

Commenter cet article