LIRE... La peinture aborigène de Stéphane Jacob, Pierre Grundmann, Maïa Ponsonnet.

Publié le par Wanampi

 61SPw6rG47L._SL500_AA300_.jpg   Pour fascinante qu'elle soit, la peinture aborigène reste pour une large part énigmatique. Nombre d'Occidentaux sont sensibles à sa puissance, à sa créativité, à sa diversité, et étonnés de sa proximité avec des courants d'avant garde,  Leur questionnement n'en est que plus pressant.
    Par ailleurs des préoccupations d'ordre éthique s'expriment bien souvent à son sujet : Que représente la vente d'oeuvres pour les Aborigènes ? Comment un art sacré peut-il être vendu ? Que reste t-il dans la peinture contemporaine des valeurs traditionnelles ? Comment, où, et pour qui les artistes peignent-ils ?
     Et bien, voici un ouvrage qui  répond assez bien à ces interrogations. 
   Ce livre  explique le sens de l'acte de peindre, les contenus d'une représentation - du sens manifeste au secret - le processus créatif, mais aussi l'organisation du marché, et fait le point sur les principaux courants artistiques aborigènes présents en Australie, leurs caractèristiques, leur évolution.
    L'ouvrage se veut non exhaustif, il balaie néanmoins chaque région où s'épanouissent desImage-scannee-9-recadree.jpeg mouvements bien identifiés, depuis les « pionniers visionnaires de Papunya », les coloristes de Yuendumu ou les femmes libres d'Utopia, jusqu'aux peintres des villes, en lutte pour conserver leur lien fragile aux origines, en passant par le Kimberley, le cap York et les îles du détroit de Torres.
     Une large part est faite à l'histoire, celle de la colonisation bien sûr, mais aussi l'histoire particulière de chaque région et celle de certaines communautés. On comprend alors que des styles bien distincts sont nés en fonction des lieux, des motifs rituels que l'on y trouve, mais aussi en fonction du passé, et des personnalités qui l'ont marquée. 
     De nombreuses toiles sont présentées, le plus souvent commentées. Certaines comptent parmi les chefs-d'oeuvre de l'art universel.

 

Extrait 

En couverture une oeuvre de Warlimpinga Tjapaljarri 

 

Un roman sur les Aborigènes vient de paraitre : Enfant du Rêve

 


Commenter cet article