LIRE... Le chant des Pistes de Bruce Chatwin

Publié le par Wanampi

le-chant-des-psites-AA300_-copie-1.jpg

    Bruce Chatwin, voyageur impénitent et nomade de la pensée, découvre l’outback australien des années 80.
   « Le chant des pistes » est une relation de voyage au sens où l’entendaient les premiers découvreurs du monde : chemin faisant, l’auteur s’autorise de nombreuses digressions philosophiques propres à enrichir sa connaissance - et la nôtre - de  la condition humaine.
   Bruce Chatwin arrive à Alice Springs à l’époque où l’exil de Papunya vient de se terminer et où la peinture aborigène commence son expansion commerciale. Il y rencontre Arcady, un coureur de brousse, ami et grand connaisseur des Aborigènes. En sa compagnie il va voyager à travers les territoires du nord et rencontrer toutes sortes de personnages pittoresques : broussards endurcis, religieuse infirmière, flic raciste, jeunes musiciens rasta, institutrice du bush, activistes aborigènes…

   Le récit est vivant et enlevé, souvent drôle, le regard naïf de l’auteur nous fait découvrir la réalité de la société composite de la région centrale et désertique de l’Australie.
    La découverte des « pistes chantées » et de la vie nomade aborigènes l’amènent à relire ses carnets de voyages antérieurs et à faire des passerelles avec d’autres cultures : menhirs de Grande Bretagne, géomancie chinoise, pierres qui chantent de Laponie, lignes de Nazca au Pérou,…
   Une réflexion générale traverse tout le récit avec un questionnement récurrent : La condition nomade ne serait-elle pas la seule vraie nature de l’humanité?

 

EXTRAIT :

Le chant des pistes img160

 

Un nouveau roman sur les Aborigènes vient de paraitre : Enfant du Rêve

 


Commenter cet article