Maisie Campbell Napaljarri, "Toute ma terre"

Publié le par Wanampi

  100 3479

 

Maisie Campbell Napaljarri 182x122, présentée à Paris prochainement

 

Maisie  peint ici l'entièreté du territoire dont elle est gardienne et des ses Rêves fondateurs. Les sociétés aborigènes sont sans chef et sans prêtre, mais non sans autorité. Celle-ci est conférée par l'étendue du savoir initiatique et le nombre de Rêves que l'on est autorisé à chanter, danser et peindre.

Par cette grande toile, Maisie, veuve du peintre Barney Campbell,agée de 50 ans, montre l'étendue de son savoir et prend sa place de "Kungka" (femme sage) dans sa communauté.

 

 

Publié dans ART D'AUSTRALIE

Commenter cet article