Mick Tjampijinpa, dit "Pegleg", handicapé, chasseur et peintre

Publié le par Wanampi


Pendant sa jeunesse, Mick Woma Tjampijimpa, au cours d'un affrontement intertribal, reçut un coup de lance qui lui sectionna un nerf juste au  dessous du genou. En dépit de ce handicap, et avec l'aide d'une béquille de bois, il fut capable toute sa vie de participer à de longues parties de chasse avec ses compagnons.
SAM 0049
Chacune de ces toiles est accompagnée d'un important jeu de photos du "working progress"

Né en 1920, il était en 1953, un homme fait, dûment initié selon le rituel de la tribu Pintupi à laquelle il appartenait lorsqu' il fut, avec sa famille, enlevé à son désert et emmené à Papunya par une patrouille de la "Wellfare branch".

SAM 0054
Il connut donc pleinement ce temps de détresse absolue pendant lequel les Aborigènes déportés et parqués, finirent, pour sauver leur
culture et leur peau, par peindre leur "dreaming" avec nos supports d'expression, à savoir à l'acrylique sur lin ou bois.

Pegleg est le surnom qu'il reçut à Papunya en raison de sa jambe atrophiée.
SAM 0052
Sa peinture, brute et forte, sans
concession à la modernité, à pour thème les mythes itinéraires des hommes "Tingari".
Elle porte la puissance des "Rêves" des grands initiés. Pegleg est décédé en 2006, âgé de 86 ans, il était un Ancien hautement respecté.

Publié dans ART D'AUSTRALIE

Commenter cet article