Vous êtes curieux des Aborigènes de l'Australie, c'est le moment d'offrir ou de vous offrir le roman Enfant du Rêve

Publié le par Wanampi

ENFANT DU RÊVE, livres 1 et 2, de Anne-Lise Fréour, aux Editions de la Frémillerie, vous entraîne dans le monde ancore vierge des nomades du désert.

 

36 euros les deux volumes, Chez votre LIBRAIRE, A la FNAC, Sur AMAZON

Extrait du livre 2

    " Elle ne portait pour toute parure qu’une ceinture tressée en travers du corps et une autre autour de la taille qui retenait un minuscule tablier pubien fait de brins laineux. Son torse, luisant de graisse, gardait des traces de peintures. Il voyait sa gorge bouger librement et avec tant d’innocence qu’il n’en ressentait aucune concupiscence. Il s’en étonnait car, en d’autres temps, il n’avait pas été le dernier à lorgner dans le décolleté des serveuses de tavernes. Ce peuple vivait encore plus nu et démuni que les Koïs du Cap. Mais la nudité, la sienne et celle de ces gens, avait cesser de l‘étonner, il n’avait fallu que quelque jours pour qu’elle lui paraisse toute naturelle.

  Lorsqu’ils eurent dévoré la provision de fruits, il désigna d’un geste large le bush alentour et interrogea « Nyiki ? ». Elle étendit sa main dont elle replia l’index et la tourna en tous sens. Il lui semblait que cela voulait dire « varan ». Il soupira, fit la moue. Depuis son aventure il avait horreur de ces bestioles et trouvait leur viande fort médiocre.

  Elle rit et s’assit calmement sur le sable rouge. De la main, elle se mit à lisser la surface devant elle et en enleva soigneusement les cailloux. Iambe saisit l’intention, raconter dans le sable était une activité à laquelle femmes et petites filles s‘adonnaient avec adresse.

  Il s’installa en face d’elle et imprima son doigt dans la terre fine en affirmant: « Nyiki ». Mais elle fronça les sourcils et lissa à nouveau. Il attendit sagement. Elle dessina un rond parfait, puis lentement mais d'un geste sûr, elle l'encercla plusieurs fois. Il suivait son doigt brun qui creusait une petit sillon dans le sable. « Qu'est ce que c'est que ça ?» prononça-t-il haussant les sourcils. Elle ne leva pas les yeux et dessina à l'intérieur des cercles, deux signes en forme de fer à cheval. Désignant le premier, elle fit le geste de lisser une barbe imaginaire. Il reconnut le signe qui voulait dire « homme ». Puis pointant un index sur le second, elle posa l‘autre main sur son sein, geste qui désignait une femme.

  Dubitatif, Iambe caressa sa propre barbe tandis qu’elle le considérait un sourire aux lèvres... "

Lire un autre extrait

Vous êtes curieux des Aborigènes de l'Australie, c'est le moment d'offrir ou de vous offrir le roman Enfant du Rêve

Commenter cet article