Bon baisers de Yuendumu

Publié le par Wanampi

Jillian napijinpa Brown, Margaret napangardi Lewis, Pauline nampijinpa Singleton.   Ces trois toiles seront présentées à Grenoble (Galerie Vent des cimes) à partir du 13 octobre 2016
Jillian napijinpa Brown, Margaret napangardi Lewis, Pauline nampijinpa Singleton.   Ces trois toiles seront présentées à Grenoble (Galerie Vent des cimes) à partir du 13 octobre 2016
Jillian napijinpa Brown, Margaret napangardi Lewis, Pauline nampijinpa Singleton.   Ces trois toiles seront présentées à Grenoble (Galerie Vent des cimes) à partir du 13 octobre 2016

Jillian napijinpa Brown, Margaret napangardi Lewis, Pauline nampijinpa Singleton. Ces trois toiles seront présentées à Grenoble (Galerie Vent des cimes) à partir du 13 octobre 2016

Bon baisers de Yuendumu

Yuendumu est la plus importante communauté aborigène d'Australie centrale. Elle comprend deux groupes tribaux / langage : Warlpiri et les Anmatyerr, et fait vivre un centre d'art des plus actifs : « Warlukurlangu », créé en 1984.

Sur les huit cents habitants que compte la communauté, trois-cents peignent, majoritairement des femmes. Les autres passions locales sont la musique (avec un studio d'enregistrement et une radio), le footy, une spécialité australienne qui se joue avec un ballon ovale, et... les chiens (comme tous les Aborigènes, d'ailleurs). L'alcool, comme dans toutes les communautés y est interdit.

La peinture y prit son essor après que, en 1983, un petit groupe d'anciens aient accepté de réaliser leurs motifs sur la porte de l'école (histoire qui rappelle celle de Papunya où le mur de l'école fut le support d'une première peinture). Après cette expérience une série portes furent peintes qui forment aujourd'hui une série visible au South australian Museum d'Alelaide.

Yuendumu se trouve à trois-cents kms d'Alice Springs sur la route Tanami, une piste qui relie le centre à la côte ouest sur mille kilomètres.

Bon baisers de Yuendumu

Commenter cet article