Art Navajo : Biigaaskidi, la providence des déprimés

Publié le par Wanampi

Art Navajo : Biigaaskidi, la providence des déprimés

Biigaaskidi, le bossu, la voie de la nuit.

Biigaaskidi en a plein le dos ! Il est  l'alter ego des dépressifs, il n'arrive plus à faire face. Mais en fait, sa bosse renferme un pouvoir qu'il ignore.

C'est une figure importante de la « voie de la nuit », il est invoqué par les medicine men (Hozoo) pour soigner la dépression, les désordres nerveux.

Sa bosse est en fait un sac noir en peau de daim auquel sont attachées des plumes d'aigle. A l'intérieur les lignes fines représentent toutes les plantes à l'état de graines (potentialités).

Le mythe raconte que le héros traquait des moutons sauvages, mais échouait à en tuer un seul. Sa main gelait sur l'arc (arc et flèche à droite). Finalement le 4ème s'avéra être une divinité qui le transforma en mouton (c'est pourquoi il est représenté avec les cornes du bélier ) puis le renvoya chez lui après lui avoir enseigné les rites de guérison de la voix de la nuit (symbolisés par les 3 sacs en peau de belette contenant des herbes médicinales..

Deux aigles au dessus de lui symbolisent son nouveau pourvoir spirituel

 

Publié dans Art Navajo

Commenter cet article