Tapas polynésiens, l’art du dernier royaume

Publié le par Wanampi

______________________________________________________________________________________________________________

Les tapas polynésiens sont œuvres féminines. 

Il s’agit d’une tradition  artisanale et artistique qui s’étendait autrefois sur tout le Pacifique et dans quelques pays d’Afrique et d’Amérique latine.
Le tapa est une étoffe non tissée faite de sous écorce d'arbustes, qui, avant l’introduction du tissu était tout à la fois vêtement, nattes, tapis et, support d’expression artistique.

Si la plantation des arbustes est le travail des hommes, ce sont les femmes qui fabriquent « l’étoffe » puis la décorent, avec des sèves de différentes tonalités, de ces motifs géométriques traditionnels qui sont aussi ceux des tatouages maoris.

tapa des îles Tonga
Dans bien des endroits, cette coutume est tombée en désuétude et n’existe plus que pour produire de petits formats destinés aux touristes. Rien de tel aux îles Tonga où le tapa fait partie intégrante de la vie quotidienne. Aucun mariage, aucune cérémonie, aucune fête digne de ce nom ne se déroulerait sans que le sol ne soit recouvert d’immenses tapas dûment décorés. Le tapa est par nature très grand, car il a vocation à accueillir de nombreux invités ou convives.
Lorsque la fête est finie, il est découpé et chacun en reçoit une partie comme souvenir.
 

Si le tapa tongais n’a rien perdu de sa vitalité, c’est parce que ce minuscule royaume, christianisé mais jamais colonisé, a échappé aux agitations qui bouleversent le monde.
Le royaume, groupe de trois archipels et d’une myriade d’îlots au sol fertile et au climat idyllique, a probablement un taux de criminalité parmi les plus bas au monde.

Ci-dessus, N°11 : 140x250 cmas, écorce doublée  papier, en tenture 400 euros, port inclus .

 

Ci-dessous, N°3: 400X 255 cms(hors bande non décorée), doublé papier, 400 euros (port inclus)
Tapa Tonga N°4Regroupés autour de leur roi Tupu VI, dernier descendant d’une dynastie en place depuis le XVIIème siècle, les Tongais, ces anciens guerriers, épuisent leurs fougue dans le rugby, cultivent le souvenir de leur reine bien aimée Salote tupu III qui régna pendant 29 ans, préservent leurs valeurs, leurs coutumes, leur joie de vivre et font cohabiter diverses religions avec une grande tolérance.


   Les tapas que nous présentons ont tous été acquis aux îles Tonga, ils sont parfaitement authentiques et ont été fabriqués, décorés et utilisés dans un but religieux et/ou festif.

   Le tapa a vocation à être découpé, il est en effet réparti entre les participants à la fête. Ceux que nous proposons sont des morceaux, parfois très grands, qui peuvent être à leur tour recoupés pour s'adapter à votre décor.
 

 A gauche N°6, dim: 292x141cms, 300 euros (port inclus)

 A droite N°4, dim:287x180 cms, 400 euros (port inclus)

                                                                                    Tapa des ïles Tonga-copie-1

Tapa île Tonga

Publié dans ART POLYNESIEN

Commenter cet article

DOMBRY jean-claude 06/07/2017 03:58

J'aimerais acquérir un tapa