La symbolique dans les œuvres warli. Expo du 17 au 27 / 03

Publié le par Wanampi

Voici quelques clés pour décoder l'exposition que vous pourrez voir à partir de jeudi 17 mars à Tournon (07300).

Des motifs récurrents parlent de la vie quotidienne agricole et domestique, des dieux et des légendes, des fêtes votives de ce peuple, hier nomade, aujourd'hui paysan...

Les personnages ainsi que les animaux domestiqués sont repréenstés  par deux triangles attachés par la pointe, motif qui signe l'humanisation. Les animaux sauvages sont représentés de façon figurative.

Les matières, pour le fond des toiles, sont  naturelles. c'est un mélange de terre, de résine et parfois d'un certaine proportion de bouse de vache. Le blanc des motifs est traditionnellement une pâte de riz fermentée. Mais pour résister au transport il s'agit ici d'acrylique. 

Arbre de vie  (œuvres 14 et 50)

L'arbre, chez les Warli, est l'incarnation de la Mère-Nature. Il est rempli de vie animale et protège les activités humaines, agricoles ou domestiques. 

art warli, arbre de vie, art warli, adivasi, Inde

 

Paon en majesté (œuvres 15, 35, 39, 46)

Pour les Warli, le paon est sacré. Il protège et apporte la prospérité. On le représente lors des naissances.

art warli, adivasi, Inde

 Les cinq éléments de la création (oeuvre 18)

Le soleil, la lune (esprits protecteurs), la terre, le ciel, l'eau

Les abeilles (œuvre 22)

L'essaim est célébré comme merveille de la nature, don de la grande déesse Palghat. 

Le joueur de flûte (œuvre 36)

Une légende raconte que les espèces sortirent de la flûte d'un dieu musicien.

art warli, adivasi, Inde

Jungle  et Forêt nourricière (œuvres 38, 40 et 44)

Les Warli nomment « Jungle » Les espaces sauvages, généralement des forêts. Il y a quelques siècles, les tribus, semi nomades, en tiraient de l'essentiel de leur nourriture.

Aujourd'hui, la jungle / forêt continue à leur procurer le bois de carvi pour la construction des huttes et le bois de chauffage. Ils continuent à y chasser, même si le lance-pierre des tableaux a été remplacé par le fusil. Parfois le tigre y rôde.

art warli, adivasi, Inde

Vache et son veau (œuvre 41)

La vache n'est pas domestiquée. Elle vit libre. C'est pourquoi, contrairement au bœuf qui travaille, elle est représentée de façon figurative. Les animaux domestiques, comme les humains et les dieux sont formés de deux triangles attachés par la pointe.

art warli, adivasi, Inde

Le filet  (œuvre 10)

Le territoire Warli est au bord de la mer. Le filet immense, les pêcheurs minuscules, les poissons abondants montrent la place modeste de l'homme et la générosité de la mer.

Les dieux dans la lune (œuvre 42)

Le couple divin, créateur de l'humanité, vit dans le ciel.

art warli, adivasi, Inde

 

La chèvre dans la lune (oeuvre 42)

On dit que lorsqu'on est vraiment heureux, on peut voir, en regardant la lune, une chèvre qui broute au pied d’un pipal. Peut-être faut-il avoir bu beaucoup de vin de palme !

 Danse de la vie (œuvre 43)

La danse en spirale, menée par le porteur de tournesol, au son de la tarpa (instrument à vent, au centre) est à l'image de la vie. Hommes et femmes y dansent ensemble, on y entre et on en sort sans qu'elle s'arrête. Elle se pratique dans plusieurs fêtes votives. Alors on mange, on fait des feux d'artifice et on boit beaucoup de todi (le vin de palme) 

art warli, adivasi, Inde

Cavalier des étoiles (œuvre 47)

Naaran est le dieu des graines qu'il porte dans son sac. Il les répand sur terre grâce à son cheval volant (d'où la crinière sur tout le corps). Comme le paysan dans son champ il doit finir avant la nuit, c'est pourquoi il fait aller sa monture.

 L’armée du dieu (œuvre 48)

Le dieu Naran (équivalent du dieu Hindou Vishnou), envoie son armée de cavaliers pour surveiller la bonne marche du monde. Les chevaux volent grâce à la crinière qui recouvre leur corps.

 

Ronde d’oiseaux (œuvre 401 et 14)

La ronde d'oiseaux est une représentation de la spiritualité chez les Warli. Classiquement, elle est montrée tournoyant au dessus du village, à l'occasion de la fête du dieu tigre Vagha.

Ronde de fourmis  (œuvre 431)   

Les fourmis sont aimées des Warli. Il est dit dans la mythologie qu'elles procurèrent les graines aux Hommes à un moment où il n'en subsistait aucune pour semer. Elles acceptèrent de les rapporter du cœur de la terre, contrairement aux rats qui refusèrent.

Les fourmis forment une spirale qui représente le renouvellement de la vie. Les Warli dansent ainsi lors de certaines fêtes votives.

25 oeuvres warli vous attendent, et autant de peintures aborigènes d'Australie et des tapas des îles Tonga. A bientôt.

QUAND, OÙ ?

  • Tous les jours. Les lundis, mardis, mercredis, jeudis, vendredis et dimanches de 13h00 à 19h00 et les samedis de 10h00 à 19h00
  • A partir du 17 mars 2022
  • jusqu'au 27 mars 2022

07300 Tournon-sur-Rhône Hôtel du marquis de de La Tourette

           2 place Saint-Julien,Tournon-sur-Rhône

ORGANISATEUR

  • Ocre Rouge

04.75.55.53.43

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Tout Simplement Magique et Magnifique
Répondre
W
Merci pour eux !